Bellísima vida con tristeza y felicidad

  • Spectacle événement, le couple Claude Brumachon/Benjamin Lamarche enfin sur la scène du Théâtre du Cloître
  • Emotions et virtuosité accompagnent une écriture charmante et profonde qui rend hommage aux corps des danseurs-ses
samedi 4 novembre - 20h00
Théâtre du Cloître
  • Danse
  • Tout public - Dès 12 ans
  • Tarif A
  • 1h30
  • Création 2021 - Cie Sous la peau Brumachon/Lamarche

Le vieillissement dansé joyeusement par Claude Brumachon, avec la complicité de son double Benjamin Lamarche et de deux splendides danseuses.


Deux hommes, deux femmes, quatre corps mémoire.

La Trace. Celle que laisse le corps du danseur, le geste du chorégraphe, l’œuvre d’un artiste. Celle que laisse la danse sur les corps et la vie. La mémoire du geste. La trace dans les muscles, sous la peau, dans les yeux et l’esprit.

Avec quatre danseurs interprètes de plus de 60 ans, cette pièce est un regard sur le corps vieillissant du danseur, comment il bouge, quelle est sa mémoire, traversée de toutes les danses passées d'une vie entière à danser. Ils se retrouvent tous les quatre avec leur(s) histoire(s), celles qu'ils nous dansent, celles qu'ils nous disent en secret, les empreintes du temps qui passe, les écorchures et les témoignages, les idées vécues et les illusions retrouvées. Sous le ciel des Étoiles qui passent. Ce passé qui parle au présent.

"Deux femmes et deux hommes se livrent tels qu’en eux-mêmes, fragiles et vibrants, avec leur mémoire inscrite en profondeur dans leurs corps de danseurs. Les couches de gestes qui les constituent affleurent à la surface de leur peau pour nourrir une entreprise de transmission. Conçu par Claude Brumachon, interprété par lui-même et Benjamin Lamarche, ainsi que par Teresa Alcaino et Ana Maria Venegas, ce spectacle bat le rappel des bonnes et mauvaises représentations, des succès et des échecs. Il évoque le travail avant tout et la passion de l’élaboration du geste". Télérama

"Bellísima vida con tristeza y felicidad n’a rien d’académique ; c’est un témoignage honnête sur ce que danser peut dire. Tous et toutes assument leur soixantaine. Le sujet n’est pas de montrer un corps plus âgé que d’habitude au plateau, c’est tout le contraire. Tous les quatre sont danseurs. Et point ! Bons danseurs même ! Benjamin Lamarche vole, cherche profond (et trouve). Il est intense, beau et fluide. Anna Maria Venegas, elle, vient plus chercher du côté de l’humour (son nez de clown appartenait au Théâtre du soleil), et Claude Brumachon danse avec toujours autant d’authenticité [...] C’est un spectacle qui vous embarque comme une valse si vous acceptez de vous laisser guider". Toutelaculture.com

Ils sont sur la scène beckettiens, kafkaïens, ubuesques, curieux, pour partager cette nécessité impérieuse de danser, encore danser, toujours danser…

 

Chorégraphe : Claude Brumachon

Assistant : Benjamin Lamarche

Interprètes : Teresa Alcaino, Claude Brumachon, Benjamin Lamarche, Ana-Maria Venegas

Création lumières : Denis Rion

Création costume : collective

Création musique : Christophe Zurfluh

 

Production : Sous la peau

Soutiens : La Mégisserie, scène conventionnée de Saint-Junien, La Halle aux grains-scène nationale de Blois, Jean Moulin-scène danse de l'Féra de Limoges
La compagnie Sous la peau est subventionnée par le Ministère de la Culture-Direction régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine et la Région Nouvelle-Aquitaine pour son fonctionnement et ses projets.